Quel type de parcelle forestière acheter pour moins de 10 000 € ?

C’est décidé, vous souhaitez acquérir une parcelle forestière ! Vous disposez d’un budget de quelques milliers d’euros pour ce projet et vous vous interrogez sur le type de parcelle que vous allez pouvoir acheter.
Cet article dresse un rapide panorama des possibilités qui s’offrent à vous. Il ne traite pas des parcelles à vocation agricole (de type pré, verger, champ cultivable, vignes…). 
Nous proposons ici de classer les parcelles forestières en 5 catégories (des sous-catégories ou catégories intermédiaires existent mais ne sont pas traitées dans cet article par souci de simplification) :

Catégorie 1 : les terrains forestiers nus
Il s’agit de terrains déboisés suite à une coupe rase, coupe ayant généralement été réalisée parce ce que le peuplement avait atteint sa maturité, ou pour des raisons sanitaires (attaques de scolytes par exemple). On peut trouver ce type de parcelle à partir de 1000 €/ha environ, le prix étant variable suivant la région, la nature du sol et l’accès à la parcelle. Si vous vous orientez vers ce type de terrain, vous devrez prévoir un budget complémentaire (au moins 2000 €/ha) pour le reboisement. L’intérêt de ce type d’achat est de pouvoir choisir les essences à planter et de suivre la croissance de vos arbres au fil des années. En revanche, vous aurez une parcelle peu « accueillante » (pour se promener à l’intérieur) pendant au moins les 15 premières années.

Catégorie 2 : les taillis
Ces parcelles sont constituées d’essences feuillues (châtaignier, chêne, hêtre, bouleau…). Les arbres sont de taille moyenne et la densité est généralement forte ; dans certains cas, il est possible de faire évoluer progressivement le taillis vers la futaie. Le bois est souvent utilisé comme bois de chauffage. Suivant la nature des essences et l’entretien réalisé, les taillis seront plus ou moins « accueillants ». On peut trouver des parcelles de taillis à partir de 1500 €/ha environ.

Catégorie 3 : les futaies feuillues
Ces parcelles fournissent du bois d’œuvre et/ou du bois de chauffage. Elles constituent généralement de très belles forêts, à l’aspect changeant en fonction des saisons (les futaies de hêtre par exemple se parent de magnifiques couleurs à l’automne !). Suivant la nature des essences et la qualité des arbres, les prix des parcelles sont extrêmement variables.

Catégorie 4 : les futaies résineuses
Ces parcelles ont comme vocation première la production de bois d’œuvre pour les scieries. Suivant la manière dont elles sont gérées elles peuvent constituées de magnifiques parcelles très agréables. Les prix montent vite en fonction de la taille et de la qualité des arbres ; ils peuvent dépasser les 20000 €/ha pour de belles futaies de douglas par exemple.

Catégorie 5 : les friches, landes sèches et tourbières
On est ici entre le terrain agricole et le terrain forestier. Il s’agit souvent d’anciennes pâtures abandonnées qui se sont progressivement boisées naturellement. Les prix pour ce genre de parcelles peuvent débuter dès 500 €/ha environ (dans le cas de tourbières par exemple). 

Nota : les prix mentionnés dans cet article n’incluent pas les frais de notaire ; ils sont indicatifs et n’engagent pas leur auteur.